"Anne atomique" sera très bientôt, normalement, à la surveillance du journal Libération.

"Que la presse ne dérange pas le lobby nucléaire !" tel est le message !
Et si ce lobby n'est pas dérangé, gageons que les autres ne le seront pas non plus, c'est logique, puisque dans ce milieu ils sont tous copains.

Allez ! Laissons donc les gens qui nous ont conduits dans l'impasse économique continuer à faire de l'argent sur notre dos, sur notre vie, sur notre environnement, sur nos ressources, qu'ils détruisent impunément et définitivement.
Surtout, ne réfléchissons pas ! Même pas à la fin qui arrive ; quand bien même serait-elle seulement celle de notre monnaie européenne.
Toujours, durant les vacances, les problèmes de crème solaire, de défilé militaire, de bourrelets disharmonieux que révèlent nos maillots de bain, le Tour de France ! tout cela requerra bien plus notre attention que les basses manœuvres politico-industrielles visant à nous interdire de penser.
Alors merci aux médias de nous parler de toutes ces choses importantes, n'est-ce pas ? 

Le journal Libération est devenu le journal de L'incarcération de l'opinion ; cette dernière suivant comme un mouton.

Et remarquons, hélas ! que dans la situation présente, "suivant comme un mouton" rime mieux que "déclenchant dès lors la révolution".